Compétences sans frontières

" Compétences sans frontières "

rapproche l'offre et la demande sur le marché du travail transfrontalier.

 

Le projet européen ‘Compétences sans Frontières’ a démarré le 1er octobre 2016 et vise à contribuer à la diminution de l’inadéquation entre l’offre et la demande sur le marché de l’emploi de la région transfrontalière France-Wallonie-Flandre. Le chef de file POM West-Vlaanderen (Agence de développement économique de la Flandre occidentale) et ses partenaires souhaitent, au cours de cette période, informer le plus grand nombre de demandeurs d’emploi des possibilités d’emploi offertes des deux côtés de la frontière et dispenser une formation adaptée aux emplois visés.

Des entreprises en recherche de personnel
Avec 6,2 % (2015), la Flandre occidentale affiche un des taux de chômage les plus bas en Europe de l’Ouest. Et les entreprises de Flandre occidentale peinent à pourvoir leurs offres d’emploi. Tandis que, dans un rayon de moins de 50 km, les régions frontalières (linguistiques et géographiques) enregistrent un taux de chômage encore plus élevé (13,3% pour la Wallonie picarde ; 10,7% pour la zone emploi de Lille (10,7%), 14,5% pour la zone Roubaix-Tourcoing et 11,8% pour la zone de Dunkerque).
Beaucoup d’entreprises de Flandre occidentale emploient déjà du personnel transfrontalier. En juin 2015, elles accueillaient 6.770 transfrontaliers.

Le nombre d’offres d’emplois disponibles démontre parfaitement les opportunités de mise à l’emploi à saisir. Il s’agit le plus souvent de mettre en adéquation compétences – souvent techniques - recherchées par les entreprises et demandeurs d’emploi.
Promouvoir la mobilité professionnelle, former aux compétences recherchées
Le projet ‘Compétences sans Frontières’, qui a démarré le 1er octobre 2016 pour une période de 4 ans, vise à promouvoir la mobilité dans la région transfrontalière par la promotion d’emplois à pourvoir, le développement de formations transfrontalières pour des métiers en tension spécifiques, et l’accompagnement de TPE et PME dans leurs démarches d’embauche de personnel transfrontalier. L’agro-alimentaire, l’industrie du textile/nouveaux matériaux, et le secteur de la construction durable sont les trois secteurs visés par le projet. Une étroite collaboration des structures d’études et de statistiques des trois régions concernées doit permettre de mieux analyser la problématique du travail transfrontalier dans ces domaines.
Un partenariat fort, des acteurs de terrain impliqués
Un grand nombre de partenaires flamands, wallons et français réaliseront les actions. Du côté flamand, le VDAB, Skilliant, Cobot, IPV et UNIZO Flandre occidentale s’engagent dans le projet. Le versant wallon compte sur le Forem, CEFRET, ELEA et l’IWEPS. Pour le versant français, les partenaires sont Entreprendre Ensemble et CIA (partenaires du projet) et l’INSEE Nord-Pas-de-Calais, AFPA, IFRIA Nord-Pas-de-Calais Picardie, Pôle Emploi Hauts-de-France, CCFI, CUD et CGMPE (partenaires associés).
Enfin, l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai et le GETC West-Vlaanderen/Flandre-Dunkerque-Côte d’Opale sont également parties prenantes du projet. L’Agence de développement de la Flandre occidentale en est le chef de file.
Dans le cadre du programme Interreg V France-Wallonie-Flandre, le FEDER subventionne le projet ‘Compétences sans Frontières’ à hauteur de 50 %. S’y ajoutent des financements de la Province de la Flandre occidentale, de la région Wallonne, et d’IPV (Alimento).
 
Pour toute information n’hésitez pas à contacter
POM West-Vlaanderen
Ingrid Tahon – Coordinatrice Compétences sans Frontières
tél.: +32.(0)50.140.155 – mail : ingrid.tahon@pomwvl.be

 

 

 

 

  Mots clés :